Association des Revues Plurielles (ARP) - AwalZoom : la revue de presse sur un thème d'actualité
Association des Revues Plurielles






zoom

Sur le sentiment amoureux

octobre 2005

les articles du zoom| tous les zooms

zoom

....

Montpellier, le 14 janvier 1970

Lydia, ma chérie

Étoiles d'Encre - n°3

La seule vue de ton écriture m'apporte réconfort et bonheur. Je suis certain, malgré toutes les difficultés, que la sincérité de notre amour triomphera. Nous ne sommes pas les premiers à connaître un amour difficile mais du moment que nous nous aimons tout s'arrangera. Religion, culture avec un peu de souplesse dans nos esprits chaque petit problème trouvera sa solution. Pourquoi tes parents aimeraient-ils mieux un français ? Ne suis-je pas fait comme lui de fibre et de sang, pourquoi cette séparation entre les hommes ? N'avons-nous pas de plus choisi de vivre dans le même pays ? Moi je leur ouvre mon cœur ! Chaque jour je prends conscience des difficultés qu'ont les hommes à se réunir ; on parle beaucoup de fraternité mais ce n'est que verbal. Dès que cela touche le domaine du concret chacun fuit derrière sa petite morale, c'est triste.
Si un jour j'ai des enfants, je voudrais qu'ils soient cachés de la corruption de nos semblables. Quelles difficultés pourrions-nous avoir ? La religion? Certes je ne suis pas baptisé chrétien comme toi mais personne n'a choisi sa religion. La religion n'est que le chemin par lequel nous touchons Dieu. Je t'aime dans le respect de ta foi. Tous les problèmes religieux et culturels sont marginaux.
Notre amour est fort et il arrivera à transcender toutes les difficultés. Il n'y a pas de citoyen et d'étranger, tous nous buvons de la même eau. Je t'aime dans ta liberté et je souhaite que notre union ne soit pas cause de souffrance. Mon amour, à deux nous aurons suffisamment de force pour refuser tout rationalisme.
Notre vie doit être celle de notre spontanéité et de nos élans naturels. Je me refuse à toutes contraintes. Je veux que tu sois ivre de liberté. Ton merveilleux cœur, je le voudrais dans le partage le plus total et le plus beau. Dans ce partage, il faut que tu te retrouves et que tu sois heureuse. C'est important pour moi. Tes parents pensent que beaucoup de couples divorcent et que les couples mixtes sont trop fragiles mais je t'ai choisie pour m'accompagner tant que mes yeux resteront ouverts à la lumière. Tu me donneras des enfants, avant tout je souhaite qu'ils te ressemblent et qu'ils portent ta générosité. C'est toi qui les éduqueras, je ne voudrais pas qu'ils rencontrent les mêmes difficultés que nous, c'est dans une religion universelle que j'aimerais qu'ils soient élevés. C'est toi qui les porteras pendant neuf mois et leur offriras le souffle de la vie. C'est notre amour qui sera le plus fort, accroche-toi à lui et pousse ta barque ! Je t'aime.
Moh

9260 articles sont disponibles en ligne à la lecture !

RECHERCHER UN ARTICLE

par mots cles
dans

par revue
numero

par auteur

lancer la recherche

© Africultures 2018