Association des Revues Plurielles (ARP) - L'autre : Liste des articles publiés
Association des Revues Plurielles








L'autre

L'autre

Cliniques, cultures et sociétés

N°29 / Accueil, asile, soin

présentation du numéro

Éditorial
Christian LACHAL
Le Minotaure

Entretien
avec Claude GRUNITZKY : Transculturalismes
par Thierry BAUBET et Héloïse MARICHEZ

ARTICLES

Dossier : Accueil, asile, soin

Arnaud VEÏSSE
État actuel de l'accueil et des soins aux étrangers malades en France

Résumé

État actuel de l'accueil et des soins aux étrangers malades en France
Entre reconnaissance et répression, les soubresauts des politiques d'immigration et d'asile en France ont eu un impact majeur sur la santé des étrangers. Depuis 30 ans, les patients et professionnels du Comede se trouvent au cœur des tensions entre les objectifs de la santé publique et celles du contrôle de l'immigration. La précarisation du statut juridique et les discriminations que subissent les exilés présentent une importance croissante dans les difficultés d'accès à la prévention et aux soins. Les progrès de la lutte contre le VIH n'ont malheureusement pas été suivis de programmes aussi efficaces contre d'autres maladies graves dont souffrent les étrangers en situation précaire, notamment les psychotraumatismes, hépatites virales et autres maladies chroniques. Dans ce contexte, les soignants et soutiens ont du prendre en compte la place considérable des dimensions psychologiques et juridiques dans une prise en charge classiquement médico-sociale. La crise du droit d'asile a d'abord entraîné le "mythe de la preuve" et la "prime à la torture" pour la reconnaissance du statut de réfugié. Puis la création du droit au séjour des étrangers malades a consacré la requalification des exilés comme "étrangers malades", sous réserve que les nouveaux critères médicaux soient remplis, avant que cette nouvelle forme d'asile thérapeutique n'entre à son tour en crise avec la chute de moitié en sept ans des taux de reconnaissance par les préfectures. Cette nouvelle conception humanitaire du droit d'asile a ouvert la voie à l'arbitraire et aux restrictions de l'immigration "subie", dans une contagion de la suspicion ayant touché les étrangers malades, puis leurs soutiens et enfin leurs médecins, ces derniers devant s'appuyer sur les principes déontologiques et éthiques pour préserver la qualité et la continuité des soins.
Mots-clés : France, politique d'immigration, droit d'asile, santé publique, traumatisme psychique, réfugié, déontologie, éthique.

Yassaman MONTAZAMI
Incidences du politique dans la clinique de l'asile et des violences collectives
Incidences du politique dans la clinique de l'asile et des violences collectives
En France, de nombreux étrangers en situation de vulnérabilité physique, juridique et socio-économique présentent également des souffrances psychiques liées aux violences multiples dont ils ont été les victimes avant, pendant et après leurs migrations forcées. Les tableaux psychopathologiques de ces derniers dépassent la catégorie prédéfinie de l'ESPT. Leur complexité est due à la nature même des violences collectives et sociales qui ont pour particularité de délocaliser sujets et institutions de leurs appartenances symboliques. Ces violences ont pour ressort la transgression des interdits fondamentaux (inceste, meurtre, anthropophagie) dont l'observance garantit le sentiment d'appartenance à l'espèce humaine.
Pour les victimes, le chemin de la réhabilitation en tant que sujet passe nécessairement par la réinscription de leur corps et de leur parole au sein d'un groupe institué, ce que les politiques européennes actuelles d'immigration et d'asile ne permettent pas toujours.
Mots-clés :
Migrations, ESPT (État de stress post traumatique), violences collectives, torture.

Claire MESTRE
Les certificats médicaux aux étrangers demandeurs d'asile et déboutés : cliniques et politiques
Les certificats médicaux aux étrangers demandeurs d'asile et déboutés : cliniques et politiques
Cet article examine comment l'auteur, qui est psychiatre psychothérapeute, rédige des certificats et des comptes rendus médicaux dans la procédure de la demande d'asile et pour la demande de statut d'étrangers malades à des patients victimes de la torture et de la violence d'État. Le contexte de rédaction est examiné : il est composé de différentes forces en action, de la politique xénophobe de l'État français, à la présence de groupes, professionnels ou non, qui aident les requérants. Ainsi, la position du rédacteur du certificat n'est elle pas autonome, elle est prise dans une "tactique" qui aura pour effet de le positionner dans cet entrelacs de forces. La clinique du traumatisme est aussi un facteur déterminant à l'écriture d'un certificat médical. En effet, la séméiologie, la relation soignant-soigné, le contexte du traumatisme, la façon de l'exprimer, le contre transfert de celui qui écoute sont autant de composantes qui l'influencent. La demande de statut d'étrangers malades pour les personnes victimes de la torture et de la violence d'État, évolue également dans un contexte très restrictif, où les patients souffrent du déni de leur parole, et où les médecins sont suspects de vouloir aller contre le projet étatique. En conclusion, l'auteur pose la question de la place de la victime de la torture qui est insuffisamment protégée dans notre pays : leur écoute s'inscrit dans un monde globalisé, où l'exigence de la reconnaissance des existences en souffrance et de l'esprit de justice se heurtent à la menace de la banalisation du mal.
Mots-clés :
Demande d'asile, Torture, Traumatisme psychique, Certificat médical, France, Droit des étrangers.

Articles originaux

Koffi AGBEMADON
La reconstitution psychique et sociale par des pratiques rituelles traditionnelles : approche transculturelle de la prise en charge des sortants de prison au Togo
Accompagner les détenus sur la voie de la réinsertion sociale est une préoccupation de toutes les sociétés. Au Togo, la sortie de prison d'un détenu mobilise l'attention de sa famille et celle de sa communauté culturelle. Une fois libéré, il doit retourner dans son village d'origine pour entreprendre des rituels culturels traditionnels. Ces rituels de sortie de prison sont un processus de prise en charge communautaire susceptible d'offrir des opportunités de reconstitution psychique et sociale aux sortants de prison. Ils permettent non seulement de réinsérer socialement le sortant de prison mais aussi de rétablir les liens familiaux qui sous-tendent l'existence de chaque membre dans sa communauté. Car le sortant de prison sera désormais perçu comme un autre différent de lui-même, un autre qui vient d'ailleurs, d'un ailleurs lointain.
Mots-clés :
Prison, Sortants de prison, Rituels culturels traditionnels, Reconstitution psychique et social, Rituels thérapeutiques, Togo.

Laurette CÉLESTINE-TRIOLÉ
L'Antillais dans le miroir : de la représentation dans la société martiniquaise
La question de la représentation de l'Antillais dans son propre environnement est une question cruciale car elle pose le problème du rapport à soi et aux autres. Approche éminemment problématique puisqu'elle pose d'emblée une question identitaire complexe, fondamentalement rattaché à l'histoire coloniale des Antillais, en particulier des Martiniquais. Comment l'Antillais se définit-il aujourd'hui ? Comment en particulier le Martiniquais vit la relation à l'Autre, à l'Autre Antillais ? Comment expliquer cet entre-deux dans lequel il se situe? Quelles(s) images(s) sociales projette-t-il de lui-même? Quelles en sont les conséquences psychiques ? Si le premier axe de notre recherche concerne le regard du Martiniquais sur lui-même, le second s'intéresse à celui que le Martiniquais porte sur d'autres Noirs des Antilles, en l'occurrence ceux de Sainte Lucie et d'Haïti. Face à lui-même et face à l'Autre (Antillais), la posture du Martiniquais est double et ambiguë. Et cette ambiguïté qui fait l'objet de notre analyse.
Mots-clés : Antillais, images sociales, problèmes identitaires, relations inter-groupales, histoire coloniale, traumatisme.

Recherches
Zohra GUERRAOUI
De l'acculturation a l'interculturation : réflexions épistémologiques
L'anthropologie s'est toujours penchée sur la problématique du changement culturel qui résulte du contact, de la confrontation entre groupes humains ne partageant pas les mêmes références culturelles. Elle est à l'origine du concept d'acculturation, processus à partir duquel a été analysé ce changement. Les psychologues se sont emparés à leur tour de ce concept pour réfléchir les changements psychoculturels. Mais très vite, ce concept a révélé ses limites. S'appuyant sur une méthodologie marquée idéologiquement et une conceptualisation s'inscrivant dans la linéarité, il a été abandonné pour être remplacé par celui d'interculturation pour rendre compte du caractère complexe, ambivalent et paradoxal du changement psychoculturel. À travers cet article, nous tenterons, de rendre compte de la pertinence épistémologique du choix de ce concept pour modéliser la rencontre interculturelle.
Mots-clés :
Changement psycho-culturel, acculturation, interculturation.

L'AUTRE MAGAZINE


Impressions
Héloïse MARICHEZ

Débat
Hélène ASENSI
Conditions de vie des enfants réfugiés sur notre territoire : une singularité remarquable

Actualités
Silke SCHAUDER
Obama, premier Président autre des États-Unis

Note de terrain
Paul BIZOUARD
Adolescence et métissage
Résumé

Adolescence et métissage. Être adolescent - devenir adulte - devenir autre
À partir de ses expériences de travail clinique avec les adolescents et les enfants métis, l'auteur réfléchit aux analogies et aux différences entre travail psychique lié à l'adolescence et travail psychique lié au métissage. Il souligne que dans les deux situations il s'agit de se construire "entre deux" en empruntant des repères à l'un et à l'autre sans s'identifier totalement ni à l'un, ni à l'autre. Dans les deux cas les mouvements progressifs ou régressifs, qui peuvent être atténués ou amplifiés par les réactions de l'entourage, de l'environnement, peuvent aussi bien conduire à des impasses, à des immobilisations du développement qu'à sa dynamisation et à sa créativité. La crise d'adolescence, l'organisation limite de la personnalité sont des illustrations de ces devenirs "parapathologiques possibles" à l'adolescence ; on peut retrouver des problématiques semblables dans la construction de la personnalité métis ; dans les deux cas la façon dont cela se passe à l'adolescence est fonction de ce qui a pu se passer pendant l'enfance, pendant la première période de travail d'autonomisation d'avec les repères parentaux. Pour l'auteur, le métissage, qui se situe plus dans la durée et la synchronie du développement, peut simplifier ou complexifier le travail plus éphémère de l'adolescence, selon qu'il a été plus ou moins bien négocié pendant l'enfance, période où il s'est imposé comme obstacle à franchir dans la réalité initiale.
Mots-clés : Métissage, adolescence, personnalité limite, crise d'adolescence, autonomisation, identification.

Témoignages
Maryvonne BARGUES
Carnets d'une psychiatre au Nord du Kivu (RDC)

Rencontres
Association "Joue de tes maux"


Revue de Presse
François GIRAUD
Colours, names and brothers

Livres

Informations
nombre de pages : 128 | parution : novembre 2009
Union européenne : 27.00 € | France : 27.00 € | Monde : 27.00 € | <
9260 articles sont disponibles en ligne à la lecture !

RECHERCHER UN ARTICLE

par mots cles
dans

par revue
numero

par auteur

lancer la recherche




© Africultures 2007