Association des Revues Plurielles






Migrance

Migrance

N°22 / Sport et immigration : parcours individuels, histoires collectives

présentation du numéro

Numéro coordonné par Yvan Gastaut et Stéphane Mourlane, Université
de Nice-Sophia-Antipolis.


"Histoire de l'immigration, histoire du sport, perspectives croisées"
Par Yvan Gastaut.

"Ahmed Bouguera El Ouafi (1899-1959)"
Par Yvan Gastaut

"Les associations sportives arméniennes et leurs enjeux"
Par Xavier Breuil.

"Football et engagement associatif des immigrés italiens et polonais en
Lorraine"
Par Jean Sébastien Gallois et Pierre Pirot.

"Le football parmi les migrants portugais en France, 1958-1974"
Par Victor Pereira.

"Les Lusitanos de Saint-Maur"
par Victor Pereira.

"Sport et retour au pays : l'exemple de l'émigration algérienne en
France, 1973-1978"
Par Jean-Charles Scagnetti.

"AS Algérienne de Villeurbanne"
Par Yvan Gastaut.

"L'intégration par le sport ? Quelques réflexions autour d'une utopie"
Par Pascal Blanchard et Nicolas Bancel.

"Pratiques sportives et jeunes issus de l'immigration maghrébine"
Par Dominique Baillet.

"Les footballeurs étrangers dans le championnat de France
professionnel, 1932-2003"
Par Marc Barreaud.

"De Tarifa à Paris via les Minguettes, un parcours migratoire : Luis
Fernandez"
Par Stéphane Mourlane.

"Les migrations de footballeurs : un enjeu politique"
Par Paul Dietschy.

Les "foulées multicolores" : le sport au service de l'antiracisme
(1985-1987)
Par Yvan Gastaut.

"Platini et l'Italie : les origines en question"
Par Stéphane Mourlane.

articles disponibles

INTRODUCTION
Histoire de l'immigration, histoire du sport : perspectives croisées
Yvan Gastaut

ENCART : AHMED BOUGUERA EL OUAFI (1899-1959)
Yvan Gastaut

LES ASSOCIATIONS SPORTIVES ARMéNIENNES ET LEURS ENJEUX
Xavier Breuil

parution : juillet 2003
Union européenne : 16.00 € | France : 12.90 € | Monde : 17.20 € | <
9260 articles sont disponibles en ligne à la lecture !

RECHERCHER UN ARTICLE

par mots cles
dans

par revue
numero

par auteur

lancer la recherche

© Africultures 2020